Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2016

Annonces pour le mois de Décembre 2016

001.jpg

002.jpg

30/11/2016

Grande Neuvaine de l'Immaculée Conception du 30 novembre au 8 décembre 2016

001.jpg

002.jpg

20/11/2016

Mgr Nourrichard revient sur la décision de Rome et suspend l'abbé Michel

En cette année de la Miséricorde, par décrets en date du 2 novembre 2016, Mgr Nourichard déclare l'abbé Michel frappé de suspense a divinis et décide la suppression du rectorat du Planquay.

Ci-dessous la déclaration faite à la presse le 2 novembre 2016.

001.jpg

 

Le détail des deux décrets est disponible sur le site Riposte Catholique.

Pour mémoire, rappelons que l'abbé Michel a été nommé recteur du Planquay en 2011 par décision de Rome. Cette décision avait fait suite à la nomination par Rome d'un médiateur en la personne de l'évêque du diocèse voisin Mgr Boulanger. Notre évêque Mgr Nourrichard n'a jamais accepté cette nomination d'un médiateur rendue nécessaire devant son incapacité à gérer la situation de Thiberville (Voir note des 22/11/2011 et 23/11/2011).

 

Depuis le début de cette affaire nous ne sommes plus à un mensonge près...

Cette fois ci, cela semble dépasser l'imaginable. Le décret de suspens invoque des raisons fausses, certains faits étant cependant avérés.

A titre d'exemple, comment invoquer dans une décision aussi grave que l'abbé Michel a célébré depuis 2011 des mariages alors qu'il n'en est rien ?

Autre élément : son remplacement par un prêtre de l'église Sainte Marie du Mont Saint Aignan. Nous affirmons que, depuis son installation au Planquay en 2011, l'abbé Michel ne s'est jamais fait remplacer par un prêtre de l'église Sainte Marie du Mont Saint Aignan. Le prêtre dont il est fait mention est venu une fois pour une célébration en plein air d'une messe de Saint Hubert à Bournainville à la demande du comité des fêtes de cette commune, organisateur de  cette messe, et nullement à la demande l'abbé Michel.

Quant aux baptêmes, après avoir strictement obéi à la demande de l'évêque, sur le terrain, les difficultés se sont rapidement fait sentir. L'abbé à systématiquement orienté les familles vers la paroisse de Bernay. De nombreuses familles pourront témoigner du mauvais accueil qui leur a été réservé. Force a été de constater que suite à ces incidents de nombreux enfants n'ont pas été baptisés et ne le sont toujours pas. Face à ce désastre pastoral l'abbé Michel a, dans certains cas, pris la décision de baptiser les enfants qui ne l'auraient pas été autrement. Seuls les prêtres proches de la réalité de la foi dans le monde d'aujourd'hui et qui ont le souci des âmes pourront probablement comprendre cela.

19/11/2016

L'Eveil Normand - 9 Novembre 2016

002.jpg

005.jpg

003.jpg

004.jpg

30/10/2016

Annonces pour le mois de Novembre 2016

001.jpg

002.jpg

19:31 Publié dans Annonces | Lien permanent | Commentaires (0)